Home » Articles posted by lmeinert

Author Archives: lmeinert

ORIE – LES DEBOUCHES VUS PAR NOS ANCIENS ETUDIANTS

Nous vous invitons à nous transmettre votre propre expérience à l’adresse e-mail suivante Vanessa.Demeuldre@ulb.ac.be  afin que celle-ci figure sur notre site.

Découvrez les récits de nos étudiants:

Désiré Kasongo Amisi:

Bonjour !

Je me nomme Désiré Kasongo Amisi. C’est malheureusement une année après ce voyage d’échange que j’ai pu disposer d’un peu de temps afin de faire part de mon premier voyage en Chine. Ce petit récit a pour premier objectif d’encourager les futurs candidats au départ en leur « dépoussiérant » légèrement la voie.

Nous sommes trois étudiants à avoir achevé ce premier master à l’ULB. Nous sommes bien conscients que la mise en place de ce master a posé quelques difficultés pratiques. En tant que premiers « cobayes », nous avons plutôt « bien tourné ». Chacun de nous ayant pu décrocher différentes bourses pour poursuivre des études en Chine. Gaelle est à Shanghai (Fudan University), Matsuo est à Pékin (Beijing Language and Culture University) et moi-même à Pékin également (Beihang University).

Je tiens à remercier sincèrement et chaleureusement les professeurs de référence, incontournables dans ces études : Madame Lauwaert (dont les remarques parfois sévères sonnent toujours justes avec un peu de recul) ; ainsi que Messieurs Wang, Paquet et Kellner, qui par leur attitude posée ont forcé l’étudiant un peu turbulent que je suis à adopter la même attitude afin d’intégrer au mieux les nouvelles connaissances et remarques.

Ce retour en Chine représente une grande opportunité  nous permettant de tout remettre à plat, de lire davantage, de prendre part aux évènements culturels, de faire du terrain, d’aller à la campagne, etc. Nous essayerons de combler nos lacunes pour être dignes de ce master.

Description du voyage d’échange

Entamons sans plus tarder le récit de ce voyage d’échange en Chine. J’espère « donner faim » aux futurs candidats au départ. La ville où vous séjournerez est Shanghai, la turbulente. Cette ville joue le rôle de vitrine économique et financière de la Chine depuis le début des années 1990, et ce grâce à la volonté de la « Clique de Shanghai » emmené par l’ancien président Jiang Zemin.

Shanghai accueille d’innombrables évènements internationaux comme  les « Masters » de tennis, le grand-prix de Formule 1, ou encore l’exposition universelle de 2010.  C’est justement cela qui gêne légèrement : la présence de ces tours, cette hyper-modernité ; alors que l’on voudrait tant voir les maisons datant d’avant les réformes économiques. La pollution vous prendre également à la gorge. La Chine pollue pour le monde, n’est-ce pas ? Quelques semaines après votre arrivée, au fur et à mesure des ballades, vous parviendrez facilement à retrouver ces lieux et quartiers quasi-intacts, sortes de « poches de résistance ». Mais ceci est une autre histoire.

 

Logement

Avant de partir pour la Chine, vous aurez veillé à revoir vos cours. Votre université d’accueil se nomme Fudan, très réputée et extrêmement exigeante, comme vous allez le constater ci-dessous. En arrivant à l’aéroport de Hongqiao, prenez un taxi pour Fudan. Attention, comme tout touriste qui se respecte, attendez-vous à vous faire légèrement arnaquer car vous payerez bien plus que les 100 yuans indiqués par le guide de Fudan aux étudiants étrangers. Prenez plaisir à négocier avec les taximen, même dans un mauvais chinois ; ce n’est qu’un début.

Une fois arrivé à Fudan, vous aurez accès à la chambre que vous aurez réservé avant votre départ. Si vous n’avez pas du tout réservé, il reste en général quelques chambres disponibles. Mais vous devez prendre votre décision rapidement. Car la « horde » d’étudiants étrangers ne va guère tarder à arriver. Je n’ai personnellement pas opté pour cette solution, préférant loger hors du campus, à 10 minutes à pieds. Il s’agissait d’un appartement en colocation de trois chambres, avec des jeunes, dont un jeune couple.

Cette solution s’avère la plus stressante. Mais si vous choisissez de jouer le jeu jusqu’au bout, demandez l’agence immobilière la plus petite à proximité du campus. Elle se situe au milieu de la rue remplie de petits restaurants derrière le campus. Elle est gérée par un couple de quadragénaire. Une fois sur place, négociez jusqu’à plus soif. Variez les attitudes. Tantôt jouez le chien battu, tantôt jouez l’étranger qui ne comprend pas qu’en Chine, le prix des appartements soit aussi élevé. Cette option est la meilleure. Ayant du mal à trouver vos mots, relancez votre participation à l’interaction à coups de « pourquoi?», « comment ? », etc. Vous ne comprenez pas grand-chose à ce qu’il/elle raconte ? Ce n’est pas grave, demandez lui de répéter plus lentement. Ou de résumer avec des mots plus basiques.

A chaque fois que votre interlocuteur annonce un prix, montrez-vous scandalisé, horrifié (secouez la tête, levez les yeux au ciel, etc.). Les onomatopées sont fortement encouragées. Faites une contre-proposition avec l’expression de douleur au visage. Poursuivez ce jeu pendant au moins une heure. C’est la première leçon que vous venez d’apprendre : en Chine, négociez. Toujours ! Vous constaterez alors que les prix « campus » et « hors campus » sont très proches. Il est très facile de trouver un logement à Shanghai ; mais pour le prix, c’est une autre histoire. Surtout si vous êtes étranger.

Test d’évaluation

Une fois le logement trouvé (campus, ou hors campus). Il vous est conseillé de vous rendre au plus vite auprès du bureau d’accueil des étudiants étrangers. Le programme de la rentrée vous sera fourni, avec un test de niveau du chinois au début du mois de septembre. Il vous est conseillé de réviser votre vocabulaire. Mais ne stressez pas trop : le test a pour objectif de former les classes les plus homogènes possibles, et ce afin que l’apprentissage soit plus efficace. Autre avantage : le groupe avance comme un seul homme, tout en évitant ce sentiment désagréable de « compétition » entre les élèves. Donc dans votre future classe, rassurez-vous : si vous ne connaissez pas un caractère, il en sera de même pour vos camarades.

Comment se déroule le test ? Dans le programme d’accueil, votre jour et heure de passage vous auront été indiqués. Le test est divisé en deux parties : examen sur ordinateur et entretien oral. Avant d’avoir accès aux ordinateurs, vous passez devant une examinatrice. Son objectif est de jauger le niveau de votre chinois. Elle vous indiquera ensuite sur quelle classe « cliquer » lorsque vous serez devant le PC. Il existe 8 classes, partant de A (débutant) à H (avancé).

Avec ce que vous aurez intégré à Bruxelles, vous serez placé dans le niveau 4. Vous avez alors une heure pour répondre à 60 questions. Les questions et les réponses mélangent les connaissances tant en grammaire qu’en vocabulaire. Vous aurez du mal. C’est le but. Si vous ne terminez pas le questionnaire, ce n’est pas grave. Après le temps écoulé, retour chez l’examinatrice qui vous demande votre avis sur l’examen. La difficulté, la gestion du temps, comment vous vous sentez, etc. Tout ceci en chinois. Vous bafouillez ? Restez zen, ça fait partie du processus d’apprentissage. Normalement, si vous avez eu du mal dans la classe D, elle préférera vous conserver dans cette classe. Le danger est grand qu’en vous faisant descendre de classe, vous n’appreniez rien de vraiment neuf, tout en vous faisant perdre votre temps.

Seconde étape : l’entretien oral. Il dure 5 minutes mais en chinois, ça semble durer 5 siècles. Une seconde examinatrice vous pose toutes les questions qui lui passent par la tête. Vous aurez droit à un début en douceur : pourquoi vous apprenez le chinois ? Depuis combien de temps, etc. Les questions peuvent aussi être surprenantes. J’ai eu droit à « on apprend le chinois au Congo ? vous voudriez enseigner le Chinois au Congo ? ». « Heuh, nous n’en sommes pas encore là, Madame. Je me contente juste de construire une phrase tout en étant effrayé à l’idée de commettre une grossière faute » (réponse donnée dans ma tête, évidemment) !

Début des cours

Une fois ces étapes administratives passées, vous devrez revenir à l’unif pour la journée d’accueil des étudiants en langue chinoise. Vous aurez un aperçu de la diversité des étudiants, de visu et en discutant avec eux. Le « contingent » le plus représenté est constitué des Japonais ainsi que les Coréens. Viennent ensuite les Européens (Français en tête) et les Américains. Le reste des étudiants est composé des nationalités du bout du monde. J’ai pu faire la connaissance d’un père de famille venant de Tahiti, qui a décidé de tout quitter pour vivre en Chine pendant une année !

Le discours d’accueil est en chinois, traduit simultanément en anglais. Les « gros bras » de l’établissement vont défiler et vous parler de l’université, ou encore de la nécessité de travailler dur…pour que l’établissement puisse conserver son rang! Effectivement l’encadrement et les cours à Fudan sont sans faille ; les locaux sont d’une modernité à coupler le souffle. Après le discours d’accueil, tout les étudiants sont appelés à aller consulter les valves avec la liste des classes ainsi qu’à compléter les dernières obligations administratifs pour les retardataires. Cela donne droit à une jolie bousculade  pour chercher son nom dans la liste de classe. Pour moi, ça sera le niveau D.

Ensuite vient le début des cours. Ma classe était constituée d’une vingtaine d’étudiants ; le chiffre tombant à environ 12 après les premières semaines. Tous sont d’horizons différents : majoritairement des Japonais (dont l’entreprise installée en Chine leur paye 6 mois de cours) ; des étudiantes Européennes qui apprennent le chinois à hauteur de 4h/semaine depuis 2 ans ; et la troisième année, elles ont droit au voyage d’échange. On souffle un peu dans sa tête, en se disant qu’à Bruxelles, le niveau n’est pas mal du tout.

Si je me souviens bien, les pays représentés dans la classe étaient dans l’ordre décroissant : Japon, Corée, Allemagne, Italie, France, Suisse, et moi, Congo. L’avantage avec cette composition est qu’avec les Japonais et les Coréens vous serez obligés de discuter en chinois, car ils n’ont pas de bonnes connaissances en anglais. Petit à petit, il en sera de même avec vos autres collègues, par habitude tout simplement. De plus les Japonais et les Coréens, par leur vocabulaire plus large, contribuent à vraiment tirer le groupe vers le haut.

Un mot à présent sur le cours : la cadence est assez soutenue.  Vous aurez droit à 5 professeurs (4 femmes et un homme) et 22 heures de chinois par semaines. Les compétences traitées sont : lire, écouter, parler, écrire. Les professeurs sont très compétents et compréhensifs. L’apprentissage se fera dans la douleur. Entièrement en chinois. Soyons honnête : préparez-vous à souffrir. Pendant un mois et demi, vous aurez mal, très mal. C’est sans doute le temps nécessaire que de nouvelles connexions se fassent dans votre cerveau.

Mordez sur votre chique, ne lâchez pas l’affaire. Travaillez dur. Faites vos devoirs, prenez part aux dictées régulières. Même un lundi matin à 8h00 ! Bref, jouez le jeu. Au début du second mois, vous constaterez  rapidement les progrès accomplis. Ensuite, l’apprentissage n’en sera que facilité.  Vous aurez à passer deux gros examens : au début du mois de novembre (fin du niveau D, passage du groupe au niveau E) et en  janvier (fin du niveau E). Si vous avez bien joué le jeu au niveau D, l’apprentissage du niveau E, bien que plus difficile, ne sera qu’une formalité.

Voilà les informations académiques que je pouvais vous fournir. Pour les conseils pratiques :

  1. Vu la cadence élevée des cours, vous aurez de rares occasions de vraiment faire du tourisme. Je vous conseille de partir « à l’arrache » (comme disent les jeunes) visiter Huangshan, dans la province d’Anhui. Pas trop éloigné de Shanghai, donc. Prenez deux ou trois vêtements, et un sac à dos. Vous ferez d’incroyables rencontres à bord d’un lent train et après une dizaine d’heures de voyage. Prévoyez trois jours pour escalader cette montagne sacrée. Et appréciez le cadre !
  2. Munissez-vous également du « Guide du routard : Chine » ; essentiel pour découvrir les « poches de résistances » dont je parlais plus haut ; ou encore d’autres endroits surprenants dans Shanghai et ses environs.
  3. Pour améliorer votre niveau de chinois, les cours vous aideront énormément. Ayez aussi le maximum d’interaction avec les Chinois (vendeuse, passant, etc.). Ils viendront vers vous par curiosité. Prenez ça comme un exercice oral. Ne commettez pas l’erreur de parler plus anglais que chinois. Pour éviter cela, faites en sorte que le nombre de vos connaissances chinoises soit plus élevé que celui des connaissances étrangères.
  1. Baladez-vous, prenez le temps de discuter et d’interagir. La population locale est encore plus chaleureuse si vous montrez votre respect en vous entretenant en chinois. Comme récompense immédiat par exemple, votre plat débordera au resto ! A propos de nourriture, elle est variée et peu cher. Selon mes calculs, il revient moins cher de manger dehors que de cuisiner soi-même. Préférez les petits établissements pas du tout huppés, qui sont plus authentiques et permettant de nouer des liens avec les propriétaires et certains clients.
  1.  Pour l’ouverture d’un compte bancaire, vous n’êtes là que pour quelques mois ! Ne vous embarrassez pas de ces questions administratives ! Réglez tout avant votre départ et optez plutôt pour « Western Union ». Prévoyez un budget de 400 euro par mois, avec le logement occupant la plus grande part. Au-dessus de ce montant, vous tombez dans l’excès et l’ostentation ; qui ne sont pas du tout à la mode par les temps qui courent.
  2. Travaillez dur. Il n’ya que le travail qui paye.
  3. Après votre master, trouvez un moyen de revenir en Chine pour vous faire la main. Postulez pour les différentes bourses ; d’agréables surprises seront au rendez-vous.

N’hésitez pas également à prendre part aux examens HSK. Pour la beauté du geste. Voici un lien vers une liste du niveau 4 (sur 6) que vous serez censé avoir atteint. Bien entendu, des centaines d’autres caractères appris n’y sont pas. http://www.unige.ch/lettres/estas/chinois/general/HSK.html

La liste HSK des 5000 caractères traine un peu partout sur la Toile. A vous de les recopier à petite dose, et ce toute votre vie durant 🙂

Je souhaite courage et persévérance à nos successeurs dans ce master. Que ces études puissent être pour eux le début d’un long, difficile et surprenant voyage de découverte de soi et du monde.

Prenez soin de vous,

Désiré KASONGO AMISI



SLAV – LES DEBOUCHES VUS PAR NOS ANCIENS ETUDIANTS

Nous vous invitons à nous transmettre votre propre expérience à l’adresse mail suivante Vanessa.Demeuldre@ulb.ac.be  afin que celle-ci figure sur notre site.

Destinations

La grille ci-dessous reprend l’état actuel des échanges actifs de l’ensemble du département, en ce non compris les accords bilatéraux avec les universités canadiennes, japonaises et russes.

Allemagne Aachen Rheinisch-Westfälische Technische Hochschule Aachen (AACHEN01) A. Englebert 2 pl. 10 mois
Allemagne Berlin Freie Universität Berlin (BERLIN01) A. Englebert 3 pl. 10 mois
Allemagne Berlin Humboldt-Universität zu Berlin (BERLIN13) A. Englebert 2 pl. 10 mois
Allemagne Düsseldorf Heinrich-Heine-Universität Düsseldorf (DUSSELD01) A. Englebert 2 pl. 5 mois
Allemagne Köln Universitat zu Köln (KOLN01) M. Broze 1 pl. 10 mois
Allemagne Leipzig Universität Leipzig (LEIPZIG01) A. Englebert 3 pl. 10 mois
Autriche Wien Universität Wien (WIEN01) A. Englebert 2 pl. 10 mois
Autriche Wien Universität Wien (WIEN01) P. Aron 2 pl. 10 mois
Belgique Antwerpen Universiteit Antwerpen (ANTWERP01) H. Bijleveld 3 pl. 5 mois
Belgique Brussel Vrije Universiteit Brussel (BRUSSEL01) H. Bijleveld 3 pl. 5 mois
Belgique Gent Universiteit Gent (GENT01) H. Bijleveld 3 pl. 5 mois
Belgique Leuven Katholieke Universiteit Leuven (LEUVEN01) H. Bijleveld 3 pl. 5 mois
Bulgarie Sofia Sofia University ‘Saint Kliment Ohridski’ (SOFIA06) A. Englebert 2 pl. 10 mois
Bulgarie Sofia Sofia University ‘Saint Kliment Ohridski’ (SOFIA06) M. Broze 2 pl. 10 mois
Bulgarie Veliko Turnovo Université de Véliko Turnovo A. Englebert 3 pl. 6 mois
Danemark Aarhus Aarhus Universitet (ARHUS01) L. Rosier 2 pl. 10 mois
Danemark Kobenhavns Kobenhavns Universitet (KOBENHA01) A. Englebert 1 pl. 10 mois
Espagne Alicante Universidad de Alicante (ALICANT01) R. Lefere 3 pl. 5 mois
Espagne Barcelon Universidad Autonoma de Barcelona (BARCELO02) R. Lefere 2 pl. 5 mois
Espagne Cadiz Universidad de Cadiz (CADIZ01) A. Englebert 2 pl. 10 mois
Espagne Castilla La Mancha Universidad de Castilla La Mancha (CIUDA-R01) A. Englebert 2 pl. 10 mois
Espagne Granada Universidad de Granada (GRANADA01) R. Lefere 4 pl. 5 mois
Espagne La Laguna Unversidad de La Laguna – Santa Cruz de Tenerife (TENERIF01) A. Englebert 2 pl. 10 mois
Espagne Leon Universidad de Leon (LEON01) R. Lefere 4 pl. 5 mois
Espagne Madrid Universidad Complutense de Madrid (MADRID03) A. Englebert 4 pl. 10 mois
Espagne Madrid Universidad Autonoma de Madrid (MADRID04) A. Englebert 4 pl. 10 mois
Espagne Madrid Universidad Autonoma de Madrid (MADRID04) X. Luffin 1 pl. 10 mois
Espagne Salamanca Universidad de Salamanca (SALAMAN02) A. Englebert 2 pl. 5 mois
Espagne Sevilla Universidad de Sevilla (SEVILLA01) A. Englebert 2 pl. 10 mois
Espagne Sevilla Universidad de Sevilla (SEVILLA01) X. Luffin 3 pl. 10 mois
Espagne Valencia Universidad de Valencia (VALENCI01) A. Englebert 8 pl. 10 mois
Espagne Zaragoza Universidad de Zaragoza (ZARAGOZ01) R. Lefere 4 pl. 5 mois
Estonie Tartu University of Tartu – Tartu Ülikool (TARTU02) A. Englebert 2 pl. 10 mois
Finlande Helsinki University of Helsinki (HELSINK01) A. Englebert 1 pl. 8 mois
France Besançon Université de Franche-Comté (BESANCO01) M. Frédéric 1 pl. 5 mois
France Besançon Université de Franche-Comté (BESANCO01) M. Broze 2 pl. 5 mois
France Nantes Université de Nantes (NANTES01) D. Van Raemdonck 2 pl. 10 mois
France Nice Université de Nice – Sophia Antipolis (NICE01) X. Luffin 1 pl. 5 mois
France Rennes Université Rennes 2 – Haute-Bretagne (RENNES02) M. Frédéric 1 pl. 5 mois
France Toulouse Université de Toulouse Le Mirail (TOULOUS02) M. Frédéric 1 pl. 10 mois
Irlande Maynooth National University Of Ireland, Maynooth (MAYNOOT01) A. Englebert 2 pl. 9 mois
Italie Bologna Università degli Studi di Bologna (BOLOGNA01) A. Englebert 2 pl. 10 mois
Italie Cagliari Università degli Studi di Cagliari (CAGLIAR01) A. Englebert 1 pl. 5 mois
Italie Cagliari Università degli Studi di Catania A. Englebert
Italie Cosenza Università della Calabria (COSENZA01) A. Englebert 2 pl. 5 mois
Italie Firenze Università degli Studi di Firenze (FIRENZE01) Cl. Gigante 2 pl. 10 mois
Italie Macerata Università degli Studi di Macerata (MACERAT01) S. Gola 2 pl. 5 mois
Italie Napoli Università degli Studi di Napoli Federico II (NAPOLI01) M. Barbato 2 pl. 9 mois
Italie Napoli Instituto Universitario Orientale (NAPOLI02) X. Luffin 1 pl. 10 mois
Italie Pisa Università di Pisa (PISA01) A. Englebert 2 pl. 5 mois
Italie Roma Università degli Studi di Roma « La Sapienza » (ROMA01) A. Englebert 2 pl. 5 mois
Italie Roma Università degli Studi di Roma III (ROMA16) A. Englebert 2 pl. 10 mois
Lituanie Vilnius Vilnius Universitetas (VILNIUS01) I. Rubes 1 pl. 10 mois
Norvège Bergen University of Bergen (BERGEN01) P. Aron 2 pl. 10 mois
Norvège Oslo University of Oslo (OSLO01) A. Englebert 2 pl. 5 mois
Nouvelle-Calédonie Nouméa Université de la Nouvelle Calédonie A. Englebert 2 pl. 6 mois
Pays-Bas Amsterdam Universiteit van Amsterdam (AMSTERD01) H. Bijleveld 1 pl. 10 mois
Pays-Bas Nijmegen Radboud Universiteit Nijmegen (NIJMEGE01) H. Bijleveld 2 pl. 5 mois
Pologne Katowice Université de Silésie A. Englebert 4 pl. 6 mois
Pologne Krakow Cracow Pedagogical University (KRAKOW05) D. Walczak 2 pl. 10 mois
Pologne Poznan Uniwersytet Im. Adama Mickiewicza (POZNAN01) D. Walczak 2 pl. 10 mois
Pologne Warszaw Uniwersytet Warszawski – University Of Warsaw (WARSZAW01) D. Walczak 2 pl. 5 mois
Portugal Porto Universidade do Porto (PORTO02) A. Englebert 1 pl. 10 mois
République Tchèque Praha Univerzita Karlova (PRAHA07) A. Englebert 2 pl. 5 mois
Roumanie Bucuresti Université de Bucarest (BUCURES09) A. Englebert 2 pl. 10 mois
Royaume-Uni Aberdeen University of Aberdeen (ABERDEE01) I. Tudor 2 pl. 10 mois
Royaume-Uni Edinburgh University of Edinburgh (EDINBUR01) I. Tudor 2 pl. 9 mois
Royaume-Uni Exeter University of Exeter (EXETER01) I. Tudor 2 pl. 10 mois
Slovénie Koper Univerza na Primorskem Universita del Litorale (KOPER03) A. Englebert 2 pl. 5 mois
Slovénie Ljubljania Univerza v Ljubljani (LJUBLJA01) A. Englebert 2 pl. 10 mois
Suisse Lausanne Université de Lausanne (LAUSANN01) A. Englebert 1 pl. 5 mois
Suisse Zürich Universität Zürich (ZURICH01) X. Luffin 1 pl. 10 mois

Conseil de Département 28/11

Chères Collègues,
Chers Collègues,

Après un début d’année légèrement mouvementé, je vous propose de nous retrouver en Conseil de Département ce lundi 28 novembre 2011, à 17h00, au local K.3.201

À l’ordre du jour figurent les points suivants :

  1. Approbation de l’ordre du jour.
  2. Approbation du PV de la réunion du Conseil du 28 juin 2011
  3. Information sur les modifications de programme au sein du Département (rentrée 2012-2013).
  4. Nouveau logo du Département.
  5. Divers.

À l’issue de ce Conseil, nous vous invitons à un cocktail, qui sera l’occasion pour nous de ne pas dire adieu à Eveline Scholiers, après tant d’années de bons et loyaux services. J’espère vous y voir nombreux (merci de nous dire si vous serez présents par retour de courriel).

Avec mes sentiments respectueux,

Votre dévoué,

Dan Van Raemdonck
Directeur du Département