Home » Activités » Colloques - cours - conférences » Les midis de la poésie – agenda 2015-2016

Les midis de la poésie – agenda 2015-2016

Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique
Petit auditorium
Rue de la régence 3
1000 Bruxelles
de 12h40 à 13h30
www.midisdelapoesie.be
midisdelapoesie@gmail.com
3 euros étudiant et demandeur d’emploi
6 euros adulte
1 décembre 2015
PASCAL : MATHÉMATIQUES ET POÉSIE Avec LAURENCE PLAZENET, maître de conférences à
la Sorbonne (Paris IV) et écrivain JEAN-FRANÇOIS BRION, comédien.
Avec le soutien de l’Alliance Française.
plus d’info : http://www.midisdelapoesie.be/?p=868
8 décembre 2015
LIBERTÉ SUR PAROLE /
LIBERTAD BAJO PALABRA
Auteurs engagés de langue espagnole – Récital
Avec les étudiants d’art dramatique du Conservatoire de Mons, ARTS2
Classe de Manuela Sanchez.
plus d’info : http://www.midisdelapoesie.be/?p=871
15 décembre 2015
OÙ SONT LES BLANCHE-NEIGE D’ANTAN ? Étude culturelle d’un conte
Avec CHRISTIAN CHELEBOURG, professeur à l’Université de Lorraine
Audrey D’HULSTÈRE, comédienne.
Avec le soutien de l’Alliance Française.
OÙ SONT LES BLANCHE-NEIGE D’ANTAN ? ÉTUDE CULTURELLE D’UN CONTE
On n’a jamais autant adapté Blanche-Neige que dans la dernière décennie. L’héroïne des frères Grimm est devenue une icône mondialisée de la culture populaire. Nous examinerons ce que signifient les multiples réécritures du conte depuis le milieu des années 80. Nous verrons qu’il a été essentiellement socialisé pour refléter, d’une part, l’évolution des rapports entre père et fille,notamment dans le cas des familles recomposées, de l’autre l’émergence d’une concurrence amoureuse intergénérationnelle. Nous examinerons par quelles voies Blanche-Neige est devenue un emblème moderne de la femme de pouvoir,
incarnant une alternative au patriarcat.
Plus d’info : http://www.midisdelapoesie.be/?p=875
Le 12 janvier 2016
PORTRAIT DE LA PUTAIN EN ANARCHISTE PAR LAURENT DE SUTTER À PASSA PORTA
De 12h40 à 13h30 à Passa Porta, Maison des Littératures
Par Laurent de Sutter
Avec Stéphanie Van Vyve
Les réservations se font directement à Passa Porta, info@passaporta.be ou par téléphone au 02/226 04 54.
En 1922 paraissait en Bulgarie une énigmatique brochure, signée ‘Mirbeau’. Son titre, une fois traduit en français, signifiait : ‘L’amour de la femme vénale’. Il s’agissait d’une méditation sèche, presque dure, sur le rôle social trouble que jouaient les putains, ces figures éternelles de l’opprobre. Lorsque la brochure  fut découverte, à la bibliothèque nationale de Sofia, les spécialistes se disputèrent : se pouvait-il que le ‘Mirbeau’ à qui elle était attribuée ne fût personne d’autre qu’Octave Mirbeau lui-même ? Cela aurait expliqué bien des choses. Car Octave Mirbeau n’était pas que l’écrivain merveilleux et cruel du ‘Journal d’une femme de chambre’ ; il était aussi un polémiste féroce, un défenseur de l’anarchie, et le mari d’une ancienne mondaine ayant fait fortune. Il connaissait mieux que quiconque ‘L’amour’ dont était capable ‘la femme vénale’, de même qu’il n’ignorait rien des raisons faisant d’elle, ainsi qu’il l’écrivait dans sa brochure, ‘une anarchiste des plus radicales’. Mais que voulait-il dire par là ? Faire de la putain l’incarnation d’une certaine idée de l’anarchisme, et de la manière dont celle-ci met en accusation les sociétés, en tant qu’elles ne cessent de prétendre reconstruire les ruines de leur archè, ce n’était pas rien.
Peut-être, alors, faut-il pister ce rien. Peut-être faut-il relire Mirbeau. Et peut-être comprendrons-nous enfin quelque chose aux putains – au-delà de tous les bavardages, au-delà de toutes les fantaisies, au-delà de tous les gestes de pouvoir qui prétendent les faire taire ou les faire disparaître. »
plus d’info : http://www.midisdelapoesie.be/?p=926
Le 19 janvier 2016
LIRE, ÉCRIRE, S’ÉMERVEILLER : LITTÉRATURE ET RÉENCHANTEMENT
Aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique
Par Laurent Déom
Avec Itsik Elbaz
En dépit de ses joies éphémères, la vie que nous menons peut sembler morne et terne, quand elle n’est pas profondément envahie par le malheur. Si nous-mêmes nous portons bien, le monde qui nous entoure se montre désespérant, encourageant un sentiment de « malêtre » (R. Kaës), individuel et collectif. La littérature, spécialement au XXe s., a parfois renforcé ce sentiment, en se prêtant à la noirceur, en se résignant à l’absence de sens, en renonçant même à croire que le langage possède un pouvoir que l’on peut cultiver. Toutefois, en marge de cette tendance souvent légitimée, des auteurs (André Dhôtel, René Char, Jean-Louis Foncine, Philippe Le Guillou, Jean-Claude Pirotte…) ont continué, et continuent encore aujourd’hui, d’exprimer une confiance, fragile ou glorieuse, dans le monde et dans les mots, témoignant à travers leur prose ou leur poésie du ravissement d’être là, vivants, au creux d’un univers dont ils décident d’explorer les trésors. Sans faire l’impasse sur la complexité et la difficulté de l’existence, leurs oeuvres permettent aux lecteurs qui se laissent toucher par elles d’envisager la vie avec un regard neuf, dynamisé par la force du réenchantement.
plus d’info : http://www.midisdelapoesie.be/?p=937
Le 26 janvier 2016
FÉLICIEN ROPS ÉPISTOLIER CORRESPONDANCES
De 12h40 à 13h30 aux MRBAB rue de la régence n°3 à 1000 Bruxelles – Petit auditorium
Tarif : 3 euros pour les étudiants et demandeurs d’emploi // 6 euros pour les adultes // Gratuit
pour les professeurs accompagnant leurs élèves.
Avec AURÉLIE VAUTHRIN-LEDENT, GREGORY COLLOMB et TIMOTHY FILDÈS.
Mise en voix par la compagnie Toujours Grande et Belle.
Avec le soutien de La Bellone – Maison du Spectacle (artistes en résidence).
Deux autres séances ont lieu le 25 février 2016 à la Maison de la Poésie de Namur, en collaboration avec le Musée Félicien Rops et la Maison de la Poésie de Namur.

● pour les écoles : accueil au musée à 13h30. Visite libre des collections avec des guides placés dans les salles pour présentation du projet. Ou visites guidées. 14h30 : spectacle à la Maison de la Poésie
● pour le tout public : accueil au musée dès 18h30. Visite libre des collections avec des guides placés dans les salles + présentation du projet en salle audiovisuelle.
● Un Petit buffet avec drink et collation est prévu.
● 20h : spectacle à la Maison de la Poésie, le musée ferme ses portes.
Tarif : 5 euros pour les étudiants et demandeurs d’emploi // 7 euros pour les adultes // Gratuit pour les professeurs accompagnant leurs élèves.
Plus d’info : http://www.midisdelapoesie.be/?p=940
29 janvier 2016
DU NATURALISME AU SYMBOLISME, L’ENVOL DE L’IMAGINATION-RÉCITAL PAR LE
CONSERVATOIRE ROYAL DE BRUXELLES
Récital et Art par les textes dans le Musée Fin-de-Siècle Museum
Avec l’ensemble poétique du Conservatoire royal de Bruxelles
Mise en espace par JACQUES NEEFS, en collaboration avec EDUCATEAM
2 séances : 12h30 – 14h30 (40 personnes / groupe)
Tarif spécial : 10€/pers (adultes) – 5€/pers (jeunes) sur réservation
EDUCATEAM propose une approche des collections du Musée Fin-de-Siècle et du Musée Magritte sous le signe du jeu des correspondances « littérature-peinture ».
Une approche des collections du MUSÉE FIN-DE-SIÈCLE sous le signe du jeu des correspondances «littérature-arts plastiques ».
Lectures commentées et mises en correspondance avec les oeuvres de :
Baudelaire, Zola, Verlaine, Rimbaud, Verhaeren, Ensor…
Plus d’infos : http://www.midisdelapoesie.be/?p=858
Le 2 février 2016
L’ÉCRITURE ET LA FOUDRE : JACQUES IZOARD ET FRANÇOIS JACQMIN, DEUX POÈTES ENTRE
LES CHOSES ET LES MOTS // ESPACE NORD
De 12h40 à 13h30 aux MRBAB rue de la régence n°3 à 1000 Bruxelles – Petit auditorium
Par Gérald Purnelle
Avec Jean-François Politzer
Vernissage de l’exposition sur le même thème à la Bibliothèque de st-Josse Bruxelles , mercredi 10 février 2016 à 18h00.
Jacques Izoard et François Jacqmin comptent parmi les plus grands poètes belges de la deuxième moitié du 20e siècle. Si la critique reconnaît leur place majeure, elle souligne aussi, souvent, tout ce qui les oppose : d’abord leur parcours et leur démarche, le premier étant un animateur hyperactif, publiant abondamment, et le second un poète solitaire et discret, mais aussi leur conception et leur pratique de la poésie, fondées pour l’un sur un usage matérialiste et confiant des mots et des choses, pour l’autre sur une attitude de distance voire de critique à l’égard de la pensée et du langage poétique plus d’info : http://www.midisdelapoesie.be/?p=942
Les 16 et 18 février 2016
BORIS VIAN…DÉSERTEUR? RÉCITAL
Avec les étudiants de l’IAD – classe de Bruno Georis.
Manoël Dupont, Maïlys Dumon, Malika Temoura, Jérémy Lamblot, Carole Schils, Vaillant
Roggemans, Baptiste Leclère, Mélissa Diarra, Arthur Goldberg, Marie-Sixtine Grignard, Emil
Stengele, Marie Van Puyvelde, Elfée Dursen, Léopold Terlinden, Anaïs Dehaye.
La séance du 16 février 2016 a lieu aux Riches Claires à 12h40 jusque 13h30.
La séance du 18 février a lieu au W:HALLL, Centre culturel de Woluwe-Saint-Pierre, à 13h30.
Une troisième séance a lieu le 10 mars 2016 à la Maison de la Poésie de Namur à 13h30.
Plus d’infos : http://www.midisdelapoesie.be/?p=971
Le 23 février 2016
FAUT AIMER LA VIE – GEORGES PERROS, LE POÈTE BLEU DE DOUARNENEZ
De 12h40 à 13h30 aux MRBAB rue de la régence n°3 à 1000 Bruxelles – Petit auditorium
Avec Olivier Coyette, poète et dramaturge
Philippe Girard, comédien
Georges Perros est un poète rare (« Poèmes bleus », « Une vie ordinaire »), doublé d’un fin moraliste (« Papiers collés »), mais il est surtout un grand vivant dont la personnalité se révèle dans son être épistolier (de nombreuses correspondances avec notamment Gérard Philipe, Michel Butor, Brice Parain, Jean Grenier, Jean Paulhan). Pour vivre, il fut « professeur d’ignorance » aux Facultés de Lettres de Brest et de Quimper. Il fut également lecteur pour Jean Vilar, ce qui nous vaut des notes savoureuses et concises sur un certain nombre de manuscrits envoyés au TNP de l’époque. Il était pianiste de talent et avait été comédien, abandonnant rapidement la scène pour les coulisses. C’est ce geste-là, d’abandon du devant pour d’à-côté ou l’arrière de l’existence, que nous traquerons avec le comédien Philippe Girard, une des grandes voix actuelles de la scène française (« Le Roi Lear » lors du dernier festival d’Avignon, dans une mise en scène d’Olivier Py), en alternant chronologie biographique et extraits lus par le récitant.
Plus d’infos http://www.midisdelapoesie.be/?p=975
1, 3 et 8 mars 2016
VERLAINE AU SECRET : À L’ÉCOUTE DU TEMPS CARCÉRAL
Verlaine au secret : à l’écoute du temps carcéral
La séance du 1er mars a lieu aux MRBAB, à 12h40.
Une visite Art par les textes est possible sur demande à 14h00.
La séance du 3 mars a lieu au W:HALLL, Centre culturel de Woluwe-Saint-Pierre, à 13h30.
Une Nocturne de la Poésie est proposée le 8 mars à la Salle de la Tapisserie aux Halles universitaires de l’Université catholique de Louvain à 20h00.
Par Myriam Wathee Delmotte
Avec Alisée Frippiat à la harpe et Clara Inglese, soprano.
Le 10 juillet 1874, Verlaine, auteur en pleine gloire, tire deux coups de revolver sur le jeune Rimbaud dont il est épris, qui a manifesté son désir de le quitter. Verlaine est condamné par la justice belge et purge sa peine à la prison de Mons, où il est détenu du 25 octobre 1873 au 16 janvier 1875. Que recouvre cette période de mise au secret du poète ? On évoquera les écrits du détenu et ce qu’ils traduisent du caractère révélateur de cette période où, dépouillé de tout, Verlaine finalement trouve sa propre vérité. Car c’est dans sa cellule qu’il écrit des textes majeurs comme « L’Art poétique », où il exprime le fondement même de son identité poétique. C’est là aussi qu’à la faveur d’une introspection forcée, sa poésie gagne en profondeur.
Plus d’infos http://www.midisdelapoesie.be/?p=994
Le 2 mars 2016
CRIMEN AMORIS : ECOUTE RADIOPHONIQUE AVEC CAROLINE LAMARCHE
CRIMEN AMORIS Ecoute radiophonique du documentaire radiophonique
Le 2 mars 2016 à POINT CULTURE ULB , de 12h30 à 13h30.
En compagnie de la réalisatrice CAROLINE LAMARCHE, écrivaine et de MARIANNE BINARD, productrice Ce rendez-vous est proposé en collaboration avec Point Culture ULB pour poursuivre la réflexion sur Verlaine, sur son passage en prison à Mons, et plus largement, sur le temps en prison et en écriture. Crimen amoris .

Un documentaire radiophonique réalisé par Caroline Lamarche avec une création sonore de
Margarida Guia.
La figure de Verlaine à la prison de Mons est le fil rouge d’une enquête qui crée des ponts entre le
passé et le présent avec l’aide d’une série de témoins-clés. Aux repères historiques (la passion
Rimbaud, « l’affaire de Bruxelles », l’incarcératon à Mons) et littéraires (les poèmes écrits en
détention) s’ajoute une réflexion sur le temps en prison et le temps de l’écriture, parmi d’autres
questions interrogeant un monde qui a bien changé depuis Verlaine.

Guide du mémoire


Le 8 mars 2016
SHAKESPEARE FOREVER – WILLIAM CLIFF ET JACQUES DE DECKER
De 12h40 à 13h30 aux MRBAB rue de la régence n°3 à 1000 Bruxelles – Petit auditorium
Plus d’infos : http://www.midisdelapoesie.be/?p=999
PARTIR – RÉCITAL AVEC GENEVIÈVE DAMAS ET LAURENCE VIELLE
Le 15 mars 2016
De 12h40 à 13h30 aux MRBAB rue de la régence n°3 à 1000 Bruxelles – Petit auditorium
Création sur le thème des Migrations
Co-production : Midis de la Poésie // Passa Porta // La Bellone – Maison du spectacle
Plus d’infos http://www.midisdelapoesie.be/?p=1001
Le 28 novembre 2015
Atelier de portraits : un paysage
Avec Dominique Goblet
A partir de + ou – 5 ans
Lieu : Maison du spectacle – La Bellone
46 rue de flandre – 1000 Bruxelles
Horaire : de 10h30 à 12h00
Parents sont les bienvenus
Mélanie Godin
0485/32 56 89
midisdelapoesie@gmail.com
Sur réservation
Plus d’infos http://www.midisdelapoesie.be/?p=878
Le 22 mars 2016
COLETTE ET LE MONSTRE MATERNEL – CHRISTINE AVENTIN
De 12h40 à 13h30 aux MRBAB rue de la régence n°3 à 1000 Bruxelles – Petit auditorium
Par Christine Aventin
Avec Inès Dubuisson
En partenariat avec le Centre des Arts scéniques
« L’enfant tardif – j’avais quarante ans – je me souviens d’avoir accueilli la certitude de sa présence avec une méfiance réfléchie, en la taisant. C’est de moi-même que je me méfiais. Il n’était pas question d’appréhension physique – je craignais ma maturité, ma possible inaptitude à aimer. »
Plus d’infos http://www.midisdelapoesie.be/?p=1003
Le 10 mai 2016
LES ARBRES DU POÈME – SERGE PEY ET DAVID GIANNONI
De 12h40 à 13h30 aux MRBAB rue de la régence n°3 à 1000 Bruxelles – Petit auditorium
LES ARBRES DU POEME
une poétique physique des racines et du ciel
10ème Fiestival de Maelström
Plus d’infos http://www.midisdelapoesie.be/?p=1005
Le 18 mai 2016
CECI N’EST PAS UN POÈME II
Deux représentations sont prévues à 11h et 12h40. En partenariat avec le Programme Sésame des
MRBAB, le Collectif Alpha de Saint-Gilles, le Conservatoire royal de Bruxelles, le Réseau Kalame.
L’entrée est gratuite, sur réservation.
Plus d’infos http://www.midisdelapoesie.be/?p=1007