ORIE – LA FILIERE EN IMAGE

Dîner de filière en Langues et lettres modernes de 2015:

12

 

Consultez nos photos ICI

Publication en Langues et lettres modernes « Puissance et pouvoir de l’écriture chinoise »

LauwaertAuteurs: Françoise LAUWAERT, Baudoin DECHARNEUX (préface)

Résumé: Pourquoi les Chinois persistent-ils à donner à leur écriture un statut particulier, et ceci en dépit des avancées de la linguistique moderne, qui tendent à réduire cette spécificité ? Quelle place occupa cette technique – ou cet art – dans la constitution et le développement d’une culture qui se définit en grande partie comme « lettrée » ? Comment s’articulent la froide pratique du pouvoir et la puissance de l’expression artistique dans la constitution de ce que le sinologue Jean-Marie Simonet propose d’appeler « la galaxie de l’écriture chinoise » ? Enfin, quel rôle jouent les « signes iconiques » dans les pratiques de déchiffrement du monde ?

Ces questions, et d’autres encore, seront abordées dans ce court essai, extrêmement pédagogique, abondement illustré et agrémenté d’un glossaire. Une belle introduction à un système d’écriture complexe mais passionnant.

Françoise Lauwaert est docteure de Lettres de l’Université de Paris VII et professeure à l’Université libre de Bruxelles. Spécialiste de la langue et de la civilisation chinoises, elle a écrit de nombreuses articles et ouvrages sur le sujet. Elle est également professeur-invité au Collège Belgique.

Plus d’information ICI

Publication en Langues et littératures modernes  » New Territories: Theatre, Drama, and Performance in Post-apartheid South Africa »

New Territories

In this critical anthology of essays and interviews, some of the world’s most respected scholars and practitioners writing and working in the area of South African theatre today share their detailed examinations and insights on the complex and contradictory context of Post-Apartheid society. Loosely grouped into the categories of Theatre, Drama, and Performance, the essays collected here offer a sampling of work being staged, produced, and written in the country today. The contributors document, contrast, and analyse significant case studies, representing examples from site-specific performance to new South African plays, from traditional indigenous performance practice to the reimagining of Western classics. The anthology takes the year of South Africa’s first democratic election, 1994, as its departure point and includes a broad range of topics that capture the current paradigm.

PARUTION :

New Territories: Theatre, Drama, and Performance in Post-apartheid South Africa
Editeurs : Greg Homann et Marc Maufort
Bruxelles : P.I.E. Peter Lang, 2015
Collection: Dramaturgies, vol. 34, ISBN 978-2-87574-253-7
http://www.peterlang.be/index.cfm?event=cmp.ccc.seitenstruktur.detailseiten&seitentyp=produkt&pk=87266&concordeid=574253

Publication en Langues et littérature modernes « Nouvelles d’Égypte »

Nouvelle egypteAuteurs: ABOKHNEGAR, Ahmed , MOUKHTAR, Yahya , AL-TAHAWY, Miral , EZZEDINE, Mansoura , MOUSSAD-BASTA, Raouf , ABD EL RAHIM, Eman Mohamed

Traducteur: Xavier Luffin

Résumé: Dans l’imaginaire arabe, l’Égypte est le pays des écrivains par excellence. Un proverbe, répandu en Orient, précise : « Le Caire écrit, Beyrouth imprime et Bagdad lit. » C’est en Égypte que la littérature arabe contemporaine est née et s’est développée, dès la fin du xixe siècle. C’est la patrie de Naguib Mahfouz, le seul Arabe ayant obtenu le prix Nobel de littérature, en 1988. Celle aussi de Alaa al-Aswany avec son roman mondialement connu L’Immeuble Yacoubian (2002). La nouvelle étant un genre très prisé, la plupart des romanciers s’y sont essayés, et certains auteurs s’y sont consacrés de manière quasi exclusive. Ce recueil n’a pas la prétention d’offrir un panorama exhaustif de la nouvelle égyptienne, mais plutôt de l’aborder par petites touches, à travers la plume de six écrivains, issus de générations différentes, de régions et de milieux distincts, constituant autant de facettes de la société. Ils représentent aussi des instantanés du pays à diverses périodes de son histoire, depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu’au « printemps arabe ».

Plus d’informations: ICI

Colloque international « Gender im Gedächtnis » – 6. Mai – 8. Mai 2015

Gender_emailvs

 

 

Regardez les photos ICI

Publication en Langues et littératures modernes  » Aux marges de la littérature arabe contemporaine »

Ce livre explore la littérature arabe contemporaine par le biais de l’un de ses aspects en particulier: la marginalité. Celle-ci peut s’entendre à divers niveaux: l’étude des oeuvres prenant pour thème la marginalité dans la société arabe – les enfants des rues, les prostituées et autres parias – mais aussi les auteurs considérés comme marginaux, en raison de leur mode de vie par exemple, ou encore les auteurs marginalisés par le pouvoir et la censure, que celle-ci soit officielle ou populaire, étatique ou religieuse.

Une autre manière d’entrevoir la marginalité est l’origine géographique largement ignorés dans le monde arabe en raison de leur origine géographique « périphérique », la littérature soudanaise par exemple n’étant encore aujourd’hui souvent connue, ou reconnue, que par l’oeuvre du seul al-Tayyib Saleh. Enfin, la marginalité littéraire, c’est aussi parfois l’exploration d’un genre littéraire peu exploité par la littérature arabe, la science-fiction par exemple. Ces différents approches de la marginalité sont réunies dans cet ouvrage.

Publication en Langues et littératures modernes « Le silence dans l’Enéide »

 

Le silence, réalité fascinante et déroutante pour le philologue, est un thème majeur, mais oublié, de l’épopée virgilienne.  Au fil de cette étude, le lecteur accompagnera Énée dans le parcours initiatique qui lui fait découvrir la faiblesse autant que la redoutable puissance du langage humain, seul capable de conférer l’immortalité au guerrier. Ce n’est qu’après s’être mué en maitre des silences, qu’Énée parvient à dominer pleinement sa voix autant que celle des autres, car il sait « ce que se taire signifie ». Plutôt que de traquer des réponses catégoriques et précipitées, ce livre vise à laisser goûter tant à la profondeur qu’à la beauté du texte de Virgile, qui a réussi à modeler le schème du silence de manière unique et littéralement protéiforme.

Yoneko NURTANTIO, Le silence dans l’Enéide, Bruxelles – Fernelmont, E M E, coll. « Divin et Sacré », 2014, 165 pages.

ISBN : 978-2-8066-2928-9 / ID EME E1046061 http://www.eme-editions.be/fr/divin-et-sacr%C3%A9/52990-le-silence-dans-l-en%C3%A9ide-9782806629289.html

Publication en Langues et littératures modernes « La novela histórica: (re) definición, caracterización, tipología »

 

La novela histórica es un género que hoy en día goza de mucho éxito popular pero también que, al menos desde el siglo XIX, se ha ilustrado con obras maestras de la literatura occidental, desde Walter Scott hasta Carlos Fuentes, pasando por Manzoni, Valle-Inclán y M. Yourcenar.

ISBN: 978-84-9895-149-3

Voyage Erasmus à Fudan

 

Consultez les photos ICI

Vrai repas chinois avec toute la finalité « Chinois »

Nouvel an chinois à l’ULB: 08/02/2013

 

 

Consultez les photos ICI

 

 

 

 

Publication en Langues et littératures modernes: « Les fils d’Antara »

À travers ce livre, l’auteur analyse les diverses représentations des Africains dans la fiction arabe contemporaine. Pour ce faire, il passe en revue presque un siècle de littérature, du Maghreb au Proche-Orient en passant par la péninsule Arabique – soit plus de 170 ouvrages. Il en ressort plusieurs thématiques – l’esclavage, le racisme, la sexualité, l’immigration, l’exotisme – susceptibles d’intéresser à la fois les spécialistes et les amateurs de littérature arabe, de littérature comparée, d’anthropologie, d’histoire, d’histoire des idées et de sociologie.
Par ailleurs, l’auteur replace l’ensemble de ces thématiques dans un cadre historique plus large, remontant aux représentations de l’Afrique et de ses habitants dans l’imaginaire arabe médiéval. Si des études ciblées sur la représentation des Africains chez un auteur ou dans un ouvrage donné existent déjà, jamais la question n’avait été traitée jusqu’ici de façon aussi globale.
L’auteur s’appuie sur de nombreux extraits des ouvrages analysés, ce qui permettra au lecteur de découvrir bien des œuvres inédites en français, dues notamment à des auteurs jusque-là négligés par les traducteurs et les chercheurs en littérature arabe.

Publié avec le concours de la Fondation Universitaire de Belgique

Publication en Langues et littératures modernes  » Printemps arabe et littérature »

Le « printemps arabe » fut une surprise pour tous : les gouvernements des pays concernés, les observateurs étrangers, mais aussi les intellectuels arabes. Néanmoins, nombre d’entre eux avaient déjà inclus dans leurs œuvres des scènes de révolte populaire, qu’elles soient fictives ou réelles, depuis l’époque coloniale jusqu’à cette fin d’année 2010, marquée par la révolution du jasmin à Tunis. Depuis, d’autres poètes, nouvellistes et romanciers ont pris la plume pour décrire à leur manière les différentes révoltes qui constituent ce fameux printemps, affrontant la difficulté de s’emparer d’un événement en cours, aux contours encore mal définis, qui par nature demanderait un temps de réflexion et de maturité pour en parler de la meilleure façon. Nous proposons ici une analyse de quelques-uns de ces textes, dus à des auteurs connus et moins connus, qu’ils soient d’Égypte, de Syrie, de Libye, du Qatar ou du Maroc.

Xavier Luffin enseigne la langue et la littérature arabes à l’Université libre de Bruxelles. Il a traduit une douzaine de livres (romans, nouvelles, théâtre, poésie), essentiellement d’auteurs du monde arabe (Égypte, Liban, Soudan, Maroc, Tunisie, Palestine), mais aussi de Turquie et du Libéria. Il est également l’auteur de Religion et littérature arabe contemporaine. Quelques aspects critiques (2012).

Dîner de Filière  2012-2013 au Best Western

 

 

Regardez les photos ICI